• Prendre Rendez vous

Convention secteur 1 ou secteur 2

Secteur 1

Le médecin conventionné de secteur 1 applique le tarif conventionnel. Un dépassement d'honoraires n'est autorisé qu'en cas d'une demande particulière de votre part, comme par exemple une visite en dehors des heures habituelles d'ouverture du cabinet de votre médecin. Ces dépassements ne sont pas remboursés par l'Assurance Maladie, que vous soyez dans le cadre du parcours de soins coordonnés ou non.

Secteur 2

Le médecin conventionné de secteur 2 pratique des honoraires libres.
Il est en effet autorisé à pratiquer des dépassements d'honoraires avec tact et mesure. Le montant du dépassement n'est pas remboursé par l'Assurance Maladie, mais peut être pris en charge, pour tout ou partie, par votre mutuelle (renseignez-vous auprès de votre organisme complémentaire).

Secteur 2 avec contrat d'accès aux soins

S’ils ont adhéré au contrat d’accès aux soins, les médecins se sont engagés à pratiquer des dépassements d’honoraires modérés pour les actes cliniques et les actes techniques. L’Assurance Maladie vous rembourse sur la base des tarifs fixés dans la convention (tarifs secteur 1), le montant des éventuels dépassements d’honoraires reste à votre charge."

Actualités

"Les spécialistes de la Polyclinique de Blois se déplacent pour être au plus près des patients." Depuis le mois de septembre,...
Vous le savez, l'hygiène des mains est primordiale dans les établissement de santé pour lutter notamment contre les maladies...
La marche du souffle est une opération de développement durable que nous lançons au bénéfice du Muco Club 41. Le Muco...
De quoi s’agit-il ? Nous avons voulu rassembler en un seul lieu des activités qui sont généralement séparées entre Blocs...

Polyclinique de Blois

1 rue Robert Debré
41260 La Chaussée st Victor
tel : 02 54 90 91 92
fax : 02 54 90 91 91

Flux RSS de l'actualité
de la Polyclinique de Blois

Accréditation de la Polyclinique

Le rapport d'Accréditation est disponible sur le site internet de la Haute Autorité de Santé. Cliquer ici pour le consulter